L’ouverture de la ligue Blood Bowl voyait s’affronter 2 adversaires historiques dont l’inimitié n’est plus à prouver. Une sorte de Derby « mortel » entre les Bloody Bakers de l’Empire et les Saint Frenzy’s Scold 666ers, adorateurs des dieux corrompus. Tout augurait d’une belle après-midi, pleine de chicots volants, d’herbe rouge et de spectacle viril !

Bloddweiser

Nous n’avons pas été déçus, les Bloody Bakers scorant par 2 fois avant la mi-temps grâce à leur receveur N°6 Gaston Lenötre, concrétisant ainsi les efforts et les sacrifices de ses camarades sévèrement malmenés en ce début de match, aussi bien par les baffes sorties du warp de leurs adversaires que les absences répétées de leur N°1 Gunnar Bakke, pilier et ogre de son comté, passant le plus clair de son temps à courir après les papillons…

Mi-Temps : Bloody Bakers 2 – 0 Saint Frenzy’s Scold 666ers

Blessés1 – 1

Malgré l’amertume faisant suite au 2eme touchdown impérial (maladresse=double crane ! à côté de son en-but au 7eme tour), l’explication de texte du Coach Seguin n’a pas tardée : « C’est pas compliqué, bande de chèvres ! Suffit d’taper et d’courir ! Si z’êtes pas capab’es de mettre un sabot d’vant l’aut’e, ou dans la gueule des zaut’es, les cuisiniers Hafflelings se feront une joie d’préparer l’ragout d’mouton d’après match ! ».

Consignes reçues au retour des vestiaires ! Les 666ers se ressaisissent (de leurs adversaires) et ne se laissent pas (trop) démonter ; un N°4 Bobby Bell en grande forme (2 blessés) et une ligne de bloqueurs efficace mettent sous pression la défense impériale et leur permettent de réduire l’écart grâce à un essai du bondissant N°10 Instabrâme au 4eme tour.

Tout laissait à croire à une fin de match épique, les impériaux avec 2 joueurs de moins sur le terrain et une moitié de mi-temps à tenir…tenir…teniiiiirrr ! Mais c’était sans compter sur un retour en grâce de Gunnar Bakke, l’excitation des combats alentours (et la disparition de ses orteils certainement) le révélant être un atout indéniable de l’équipe impériale (3 blessés au total !) et annihilant tout espoir pour les 666ers de revenir au score.

Bilan : Bloody Bakers 2 – 1 Saint Frenzy’s Scold 666ers

Blessés 4 – 3

Morts 0 – 0

H.du Match
N°8 lanceur Jürgen Klingsmann
N°2 Bloqueur José Bovin

PS : le Coach Seguin se verra supporté par un autre coach-adjoint pour le restant de la ligue, ce dernier s’étant transformé en une monstruosité dégoulinante après qu’il ait été découvert un problème de calcul de valeur d’équipe : les 666ers ayant disputés leur match avec un malus de 100 000 pts, il a été conclu que coach-adjoint était un infâme suppôt de Slaanesh se délectant de la souffrance de l’équipe…

Découvrir la League, ses équipes, le résultat des matches et le classement actualisé.

Newsletter Sélénium

Newsletter Sélénium

Recevez les dernières informations concernant l'association Sélénium

Vous êtes abonné !

Pin It on Pinterest

Share This